Mistinguett (et puis c'est tout !)

 

1976 : Fin de la première partie de la carrière de Charlène Duval

Ici s’arrête la première partie de la carrière de Charlène Duval.

Fidèle aux exigences de son mari, l’industriel argentin Horacio Goncalvez, Charlène accepte de ne plus se produire et suit son époux en Argentine afin de veiller à l’éducation de leur fils Benjamin, né en 1969.

Après la disparition prématurée de son mari en 1987, elle revient s’installer à Paris où elle accepte parfois de prêter son concours à quelques soirées exceptionnelles.

Son ancien public la retrouve, inchangée, et un nouveau public découvre l’inimitable show-woman... pas d’autre choix que de remonter sur scène pour satisfaire à la demande pour ce que le monde appellera « l'incroyable come-back » !

Il faut également mentionner la période Hollywoodienne comprise entre 1957 et 1962, résumée dans le clip « Hollywwod » :

Retour